TextMirror

 Create a text mirror of any webpage in just a few seconds - for free! Enter the URL:

im9 Image Hosting   » Images up to 9 MB, hotlinking & +18 images allowed - all that and much more for free!

www-asstr-org-histoires-fr-txt2011-visite-medicale-texte-complet-12-html-2012-02-26

Mirrored: 26th of February 2012, 11:05 Original: www.asstr.org Views: 1133 Settings: Loading the mirror...

Ceci est une nouvelle histoire complete. Titre : Visite medicale - Texte complet Auteur : MasterandSlave Email : tussilago[_at_]hotmail.fr Personnages : 2 hommes, 1 petit garc,on Le plus jeune garc,on a 12 ans Premiere fois Viol Texte envoye le 08/02/2011 Texte publie le 08/02/2011 Creative Commons 2011 - MasterandSlave. Certains droits reserves. Ce texte est mis `a disposition sous licence Creative Commons BY-NC-SA. Vous avez l'autorisation de le reproduire et de le diffuser librement `a condition de respecter la paternite du texte et de conserver les en-tetes de l'histoire. Vous n'etes pas autorise `a faire un usage commercial de ce texte, toute modification du texte doit etre distribuee sous licence identique. Histoire envoyee `a notre site des 'Histoires Taboues'. http://www.asstr.org/~Histoires_Fr/ Visite medicale par MasterandSlave Texte complet Fait chier, je vais louper mon dessin anime prefere. On est vendredi soir et bien sur je vais etre le dernier eleve du college `a passer sa visite medicale. Le toubib a pris du retard et comme ma mere est la principale du college j'ai eu droit au << privilege >> de passer en dernier. Normalement l'ordre est alphabetique, mais quand au milieu de l'apres-midi << ils >> se sont rendu compte du retard, << ils >> ont avises. Ceux qui n'habitent pas trop loin du college passent en dernier et comme j'habite sur place... devinez ? Ben oui, j'ai eu droit `a la derniere place. En plus, j'aime pas les visites medicales le toubib, plutot la toubib, c'est une vieille qui pue de la gueule avec les mains froides. Depuis le CP, je la subis. A chaque fois elle me demande si je fais bien caca, depuis le temps, elle devrait savoir que oui. C,a fini toujours de la meme maniere avec la descente du slip pour voir si mes boules sont bien l`a ou elles devraient etre et si je decalotte bien. Rien que d'y penser ma quequette se recroqueville au fond de son slip ! Elle verra une petite nouveaute, j'ai deux poils qui sont apparus, il y a une semaine ! Dej`a qu'`a 12 ans la cinquieme, ce n'est pas facile, mais en plus il faut se coltiner ces conneries... Il est dej`a cinq heure et quart et je suis le dernier dans la salle de l'infirmerie assis en slip et chaussette sur une chaise comme un con. Y'a Maud, la meilleure eleve de ma classe, dans la piece `a cote avec la toubib depuis bien 10 minutes. L'infirmiere du bahut m'a pese, mesure, fait passe le test de vision et fait le test avec la bandelette dans le pot de pisse. Je suis toujours un petit peu en dessous de la taille moyenne, mais je compense par une carrure sportive et un torse qui commence `a se tailler avec des petits abdos bien nets. J'ai les cheveux noirs coupes courts. * Bon, Nicolas (c'est mon prenom, mes potes m'appellent Nico) tu connais les lieux. Je pars, j'ai dej`a largement depasse mon horaire. Tu connais les lieux et comme tu es le dernier, tu fermes en partant et tu donnes les clefs `a ta mere. * D'accord Mademoiselle Gaillard, bonsoir. Elle se barre sans meme prendre le temps de me dire bonsoir ! Moi aussi j'ai largement depasse mon horaire. Putain, mais elle fait quoi la toubib l`a ! Va bientot etre la demi. La porte s'ouvre enfin et Maud en sort, en me toisant (on n'est pas trop copain), * C'est ton tour, Nicolas. Je rentre rapidement dans la piece, presse d'en finir. Cool, il fait chaud pour une fois, d'habitude c'est glaciale. C,a sent toujours l'alcool `a bruler et les medocs, mais c'est plus agreable avec cette temperature. La lumiere aussi a ete changee, fini les neons crus, place `a une lumiere plus tamisee. Et le plus gros changement, ce n'est plus la vieille ! On a droit `a un toubib maintenant, au moins 50 ans, mais l'air assez sympa. Il me sourit d'emble. C'est un barraque, style rugbyman, un peu barbu. * Bonsoir Nicolas, desole de t'avoir fait attendre. On va regler c,a assez vite. * Ce n'est pas grave monsieur. Ma replique le fait rigoler. Je suis tres poli avec les adultes, fils de Principal oblige. Il est impressionnant quand meme, meme s'il a l'air sympa. * Viens par l`a mon garc,on. Il me fait les exams habituels, postures, gorges, ganglions... Je suppose qu'il va finir par regarder dans mon slip aussi comme la vieille... Ben, non. Il regarde pas. Tant mieux. * Monte sur la table d'examen, s'il te plait. Bon, l`a, je sais qu'il va m'appuyer sur le bide et me demander si je fais caca tous les jours et ensuite c,a sera termine. Je pourrai peut-etre voir la fin du dessin anime si je ne traine pas trop. Il me palpe le bide, comme prevu, c,a va, il a les mains chaudes ce n'est pas trop desagreable. Il arrete, ouf termine. Je commence `a me redresser pour descendre... * Attends Nicolas, l'examen n'est pas termine, il faut que je te fasse encore un examen genital et un anal. Je vais mettre des gants pour t'examiner. C'est quoi ce charabia ? Un examen genital, c,a veut surement dire qu'il va me tater les roustons, mais un examen anal ? Il va me toucher le cul aussi ? Dans quoi je suis tombe... Il revient vers moi toujours souriant, il a mis des gants types chirurgiens. Il chope mon slip et le tire vers le bas et me l'enleve completement ! Jamais on ne m'avait fait c,a. * Detends toi Nicolas, je vais peut-etre te faire un peu mal, mais c,a va aller. Ecarte les jambes que je vois bien ta petite bitte et tes couilles. Il parle bizarrement pour un toubib, en plus il place ses deux mains `a l'interieur de mes jambes et me force `a les ecarter. Il attrape mes roustons et commence `a les palper et `a tirer dessus et de son autre main, il me tire sur le bout vers l'arriere. La toubib elle faisait c,a doucement ! Lui il tire dessus comme un malade en me regardant droit dans les yeux en souriant. Putain c,a fait mal ! Je commence `a flipper, je suis avec un malabar qui doit peser plus de trois fois mon poids et qui a visiblement decide d'aller jusqu'au bout. Du coup, je ne bouge plus un cil. Il prend c,a comme un encouragement et commence `a me la branler en passant son doigt, qu'il mouille avec sa salive, sur mon gland, c,a me fait bien bander quand meme... * C,a va ? C,a te plait ? * Heu, oui docteur. * C,a te derange si je fais quelques photos ? J'ai une presentation `a faire bientot `a quelques collegues sur la maniere de faire passer une visite medicale aux petits garc,ons ? * Non, non, c,a me derange pas... Il a prepare son coup et sort un gros appareil photo d'un sac pose `a cote de lui et commence `a prendre des photos de moi `a poil en plan plus ou moins rapproche surtout entre mes cuisses. * Ecarte bien les jambes, voil`a, c'est bien ! Maintenant, tire sur ta petite tige qu'on voit bien ton gland, ouai, super ! Bon, il faudrait que je te fasse les examens mais je ne peux pas prendre les photos en meme temps. Mon assistant est `a cote, c,a te poserait un probleme si je lui demandais de prendre les photos pendant que je t'examine ? C'est pour la science, bien sur... * N..., non, docteur, y'a pas de probleme... Il se leve et se dirige vers une porte au fond que je n'avais jamais remarque. Je pensais qu'il s'agissait d'un debarras. Il l'ouvre et je l'entends discuter. Un type en sort, jamais vu, plutot vieux, en tout cas ces cheveux sont blancs. Il a les yeux tres clairs et son visage etroit et dur me fiche la frousse. * Je te presente Marc qui est specialise... Dans les films scientifiques. Ma tete commence `a tourner, il m'a parle de photos, pas de film ! Effectivement, le vieux `a une camera dans les mains et la lumiere tamisee `a fait brusquement place `a des lumieres plus intenses dirigees vers la table d'examen. Je me retrouve en pleine lumiere, tout nu, la quequette `a moitie raide, devant deux types qui ont l'age d'etre mes grands-peres ! Marc semble prendre le controle des operations. * Ok, on a pas toute la journee. Toi, le mioche, tu vas faire exactement comme on te dit et tout ira bien, t'es d'accord ? * Ou..., oui, m'sieur. * Tres bien, on y va alors, action ! * Je suis Serge, medecin scolaire, et je vais pratiquer l'examen genital et anal de Nicolas, petit garc,on prepubere de 12 ans. Dis un mot `a la camera Nicolas... * Heu... * Mais encore ? * Bonjour * Voil`a qui est bien, Nicolas est un petit garc,on poli. Nous allons maintenant observer ses organes genitaux de pres. Serge m'ecarte les cuisses au maximum pendant que Marc zoom sur mes parties genitales. Serge passe un doigt derriere mes boules afin de les montrer `a la camera. * Vous pouvez constater que les deux petites couilles de Nicolas sont descendues et sont bien en place dans le scrotum. Remarquez egalement que la stimulation de cette region le fait reagir et entrer en erection. En l'aidant un peu, nous pouvons constater que Nicolas decalotte tres bien et que la muqueuse de son gland est tres douce au touche. Nous allons en profiter pour mesurer la taille de sa petite quequette. 9 cm, pas trop mal pour un garc,on de 12 ans. Remarquez egalement la presence de quelques poils sur le pubis, annonciateur de sa puberte. Nicolas doit donc dej`a pouvoir ejaculer quelques gouttes de liquide seminal, ce que nous controlerons plus tard. Est-ce que tu te branles souvent Nicolas ? * Heu, non, non, docteur. * Tres bien, tu es un petit menteur donc ? * Ben, une fois de temps en temps peut-etre, le soir... * D'accord, c'est mieux. Nous allons maintenant passer `a l'examen anal de Nicolas. S'il te plait mets toi `a quatre pattes, sur les avants bras et le cul bien releve. Je m'execute, j'ai honte et le visage en feu d'etre ainsi expose, mais je n'ai pas vraiment le choix. Le medecin poursuit sa demonstration. * Noter que dans cette position, les organes sexuels du petit garc,on sont egalement tres visibles, surtout ses testicules, mais egalement son penis surtout si on prend la peine de le ramener vers l'arriere, comme ceci. Dans cette position on distingue mieux le frein du gland que l'on peut alors aisement stimuler avec le doigt comme cela ou meme avec la langue, meme si ceci depasse, bien sur, le cadre strictement medical. Serge a saisi ma queue bien bandee et la tire vers l'arriere pour en montrer le maximum `a la camera et, il joint le geste `a la parole en passant doucement sa langue sur mon bout pendant que j'entends Marc se rapprocher de la scene et zoomer au maximum, les futurs medecins vont en prendre plein les yeux. * Bien, continuons cet examen approfondi. Voyons maintenant l'anus de ce jeune sujet. Je sens les deux mains de Marc me saisir les fesses et les ecarter. * Comme nous pouvons le constater, nous avons affaire `a un jeune homme `a l'hygiene irreprochable, son anus est parfaitement propre. Observez sa couleur rose vif et son elasticite. Visiblement il est encore vierge, n'est-ce pas Nicolas ? * Je sais pas, c,a veut dire quoi vierge ? * Que tu ne t'es jamais fait enculer, par exemple. On emploie en permanence ce terme avec les copains mais sans vraiment savoir ce qu'il veut dire reellement, mais, l`a, j'ai comme une intuition de ce qu'il signifie reellement. Bien sur que ne me suis jamais fait enculer ! ! Il me prend pour qui ce type ! ! * Ben non, jamais ! * Un doigt, quand tu te branles peut-etre ? Mais, il est vraiment pas bien, il est completement tare... * Non, non, je me touche pas le cul ! ! * Genial, une petite chatte totalement vierge c,a faisait longtemps qu'on en avait eu, hein Marc ? * C'est sur ! A croire qu'ils sont tous PD ces petits connards... On a de la chance, la video se vendra plus cher. De quoi il parle, lui ? C'est pas une video scientifique ? ! Ils font quoi alors ? Je commence `a me sentir mal... Marc poursuit sa << demonstration >>. * Bien, il est donc temps de voir ce qu'il se passe dans ce futur trou `a bitte en l'explorant plus profondement. Je vais lui faire un toucher rectal, pour commencer... D'abord, il faut lubrifier le conduit avec un produit adapte, ici du gel silicone. L'objectif etant avant tout d'empecher toute resistance `a la penetration et non d'eviter la douleur... Puis, il suffit d'appuyer le doigt plus ou moins fortement et de l'enfoncer dans le rectum suivant la resistance, d'une seule traite, comme ceci... Voil`a, c,a rentre presque comme dans du beurre et pourtant, j'ai des gros doigts. L`a, je suis bien au fond de son petit cul et je sens le bourgeon de sa prostate naissante sous mon doigt, je la fais rouler un peu. C,a te plait petite pedale ? Putain, j'ai failli tourner de l'oeil quand il m'a mis son doigt, et maintenant c,a me fait une sensation vachement bizarre dans le ventre, mais c'est pas si horrible que c,a... D'ailleurs, j'ai presque pas debande, faut dire qu'il n'arrete pas de me branler et de me triturer les couilles quand il a une main de libre... * Je suis pas une pedale ! * Pas encore tout `a fait mon cheri, mais c,a ne va pas tarder, t'inquiete pas ! Bien continuons notre exploration par un examen assez douloureux et spectaculaire mais parfaitement inutile d'un point de vue medical : le speculum. Nous allons utiliser un modele classique, type Pederson, que j'insere, apres lubrification, comme ceci dans son rectum jusqu'au bout soit 9 bon cm. Marc, tu peux constater que le petit n'a toujours pas debande, surtout pense `a bien zoomer sur sa petite queue... * Ouai, c'est bon Serge, t'inquiete pas, j'ai l'habitude. Vas-y maintenant ecarte lui bien le cul `a fond et fait le un peu crier, tu sais bien qu'on a des clients qui aiment c,a et pour l'instant il n'a encore rien dit, `a croire qu'il aime c,a ce sale petit batard. J'ai senti le metal froid et humide rentrer dans mon cul, mais j'ai plus peur de Marc que mal, c'est un vrai malade celui-l`a. J'ai mis du temps (on est naif `a 12 ans !) mais j'ai fini par comprendre que j'etais l'acteur principal d'un film pedo et que la visite medicale n'etait qu'un pretexte, mais ils ne perdent rien pour attendre, quand ma mere va etre au courant c,a ne va pas se passer comme c,a... D'ailleurs, elle devrait commencer `a s'inquieter car c,a fait dej`a un moment que je devrais etre rentre. * Bien, donc `a la demande general on va faire couiner un peu ce petit morveux en lui ecartant les sphincters, de toute fac,on y'a plus que sa mere dans le batiment et vu le fric qu'on lui a file pour payer ces dettes de jeux, y'a guere de chance pour qu'elle vienne voir de pres ce qu'on lui fait subir, on a juste promis de lui rendre vivant, mais on a pas precise dans quel etat, j'espere qu'elle `a garder quelques paquets de couches, il risque d'en avoir besoin au moins pendant quelques jours ! * Ha, Serge, l`a tu vois je pense que la petite pute n'etait pas au courant vue les larmes qui commencent `a couler sur ses joues, l`a c'est bien mon mignon, laisse moi faire un gros plan... Le monde s'ecroule autour de moi, ma mere m'a vendu `a ces sales pervers... Aie, je sens le metal commencer `a m'ecarter le trou, c,a fait mal... * Vas-y Marc zoom bien sur son cul pendant que je lui dilate bien `a fond. Voil`a, chers spectateurs, vous pouvez maintenant commencer `a contempler l'interieur de ses tripes et si vous tendez l'oreille vous pouvez entendre egalement le debut de ses gemissements et de ses pleurs qui vont s'accroitre pour votre plus grand plaisir au fur et `a mesure de l'ouverture de son fion ! Alors Nico ! t'as une declaration `a faire avant que je t'eclate ta jolie petite chatte ? J'ai mal et j'ai peur, qu'est ce qui vont me faire... Je sens de l'air froid qui rentre dans mes fesses et ils rigolent tous les deux comme des malades * J'ai l'impression que notre jeune sujet a perdu la parole ! Le principal c'est qu'il puisse crier, n'est-ce pas Marc ? * Tu m'etonnes, vas-y ouvre le encore, t'as de la marge... * Tres bien, je m'execute ! Et voil`a je tourne la vis. J'espere que vous avez autant de plaisir que moi `a voir ce petit cul se dilater cher spectateur, admirez ces muqueuses rouges gorgees de sang donc bien irriguees significatives d'une bonne sante. Je suis au bout de la vis, il est ouvert au maximum, 8 cm de diametre. Constatez que le sujet `a cesser ses cries et sanglotte maintenant doucement. Je crois qu'il est pret pour d'autres experiences et sensations nouvelles, qu'en penses-tu Marc ? * Ouai, il est grand temps de passer aux choses serieuses mon cher Serge ! Une suite est possible Si vous avez aime ce texte, remerciez MasterandSlave, c'est une motivation pour continuer d'ecrire. Vous pouvez utiliser ce champ pour envoyer un message `a l'auteur. N'oubliez pas de preciser votre adresse email dans votre message si vous souhaitez une reponse de l'auteur. _________________________________________ _________________________________________ _________________________________________ _________________________________________ _________________________________________ Message limite `a 1700 caracteres. Les messages sont systematiquement moderes avant d'etre envoyes. [ Envoyer le message ] Vous pouvez egalement contacter l'auteur par mail `a cette adresse : tussilago[_at_]hotmail.fr (remplacez [_at_] par @) Creative Commons 2011 - MasterandSlave. Certains droits reserves. Ce texte est mis `a disposition sous licence Creative Commons BY-NC-SA. Vous avez l'autorisation de le reproduire et de le diffuser librement `a condition de respecter la paternite du texte et de conserver les en-tetes de l'histoire. Vous n'etes pas autorise `a faire un usage commercial de ce texte, toute modification du texte doit etre distribuee sous licence identique. Gardez `a l'esprit que toutes les situations decrites dans ce texte ne sont que des fantasmes. Avoir des relations sexuelles avec un mineur de moins de 15 ans est un delit voire un crime passible de nombreuses annees de prison en France et dans la plupart des pays du monde.

Recent mirrors


im9 Image Hosting   » Images up to 9 MB, hotlinking & +18 images allowed - all that and much more for free!